L’histoire du père Noël

Le Père Noël est un héros dans la vie de plusieurs enfants. Nombreux sont ceux qui parmi eux prennent la peine de lui adresser un message avant sa merveilleuse descente annuelle. Quelle est donc la réelle histoire de ce personnage tant aimé ?

Saint Nicolas : Le personnage à la base d’une légende vivante

Bien qu’il n’y ait pas une version authentique de l’histoire du Père Noël, nombreux sont les historiens qui s’accordent sur son rapport avec le Saint Nicolas. Connu pour sa dévotion au christianisme, ce Saint est né en 270 après Jésus-Christ et a tout de suite manifesté de la passion pour le christianisme. Au dos de son âne, on raconte qu’il voyageait en distribuant des cadeaux aux enfants.

Son habillement et sa posture sont également attribués à la figure actuelle du Père Noël. Avec sa barbe longue et blanche et son double manteau rouge, il était l’incarnation de la sagesse et récompensait uniquement les enfants qui en faisaient preuve. Ainsi, on peut dire que la véritable hotte du pére noel est destinée à encourager les enfants à être plus sage. Pour revenir à Saint Nicolas, il est mort en martyr en 345 et canonisé par l’église. Il faut rappeler que par le passé, l’église le fêtait le 6 décembre.

Une légende qui prend siège dans le nord de l’Europe

Pendant plusieurs siècles, l’Europe n’a pas honoré la mémoire de cet homme. C’est à partir du XII siècle que la tradition atteint le nord de l’Europe. Les mêmes traditions sont reprises et observées par les Belges et les Hollandais. C’est à cette époque qu’il a été enseigné aux enfants d’attendre le Père Noël. Ainsi, la tradition selon laquelle il faut déposer des souliers devant la cheminée prend de l’ampleur et s’installe dans les habitudes jusqu’aujourd’hui. À l’opposé, il y a le père fouettard qui donnait des coups aux enfants n’ayant pas reçu de cadeaux. Ils étaient désignés comme n’ayant pas été sages.

Santa Claus : La nouvelle identité du Père Noël

Au XVI siècle, la réforme protestante interdit la fête dédiée au Saint Nicolas. Pourtant, les Hollandais ayant immigré aux États-Unis y apportèrent cette culture qui fut très vite adoptée par les Américains. Ainsi, Sinter Klass ; Saint Nicolas en néerlandais est très vite devenu Santa Claus. Cette nouvelle identité donne un coup de pouce à la légende du Père Noël dont la célébration est directement associée à la naissance de Jésus. Ainsi, les enfants des foyers chrétiens pouvaient célébrer deux héros à la même date ; c’est-à-dire le 24 décembre. Plusieurs ouvrages ont été ensuite écrits et ont apporté de la valeur au personnage de Santa Claus.